Logo 16-9 Blanc

Rien n’est fait pour la nouvelle médiathèque !

Rien n'est fait pour la nouvelle médiathèque

Dans une lettre aux abonnés de la bibliothèque, le maire acte le projet d’une nouvelle médiathèque sur le site des anciens locaux d’EDF. Et ce, sans vote au conseil municipal. Une décision, non sans conséquences, qui va pénaliser durablement la culture aux Sables d’Olonne.

Première conséquence : un risque de retard important. Plusieurs familles sablaises s’opposent à la construction d’un immeuble de Bouygues Immobilier, autorisé en échange de l’acquisition des locaux d’EDF. Le maire court le risque de voir l’échange, et par conséquent la médiathèque, bloquée plusieurs mois au tribunal administratif. Autre argument : la dépollution du site. Une étape supplémentaire et incertaine dans le calendrier.

Deuxième conséquence : un déménagement dans un lieu provisoire, le rez-de-chaussée de l’hôtel de ville. Assurément, des coûts supplémentaires. Pour combien de temps ? La police municipale a déménagé faute de place. Alors 130 000 livres et plusieurs milliers d’abonnés ?

Troisième conséquence : une nouvelle médiathèque dépendante de l’avenir du Cours Louis Guedon. Peut-on concevoir un tel équipement public sans l’intégrer à son environnement/sans connaître son environnement ? Peut-on imaginer la médiathèque à peine ouverte et déjà en travaux ?

 

Notre proposition :

1 : construire la médiathèque sur le parking Bel-air. Un site qui fait l’unanimité. Au plus près du musée, protégé par la loi et reculé du bruit. Car la culture n’est pas un simple loisir.

2 : conjuguer les travaux du musée (donc de l’abbaye) avec la construction de la médiathèque pour éviter un déménagement dans un lieu provisoire et ses conséquences.

L’improvisation en politique se traduit généralement par des erreurs coûteuses et de l’inefficacité.

 

Télécharger le communiqué.

Dans une lettre aux abonnés de la bibliothèque, le maire acte le projet d’une nouvelle médiathèque sur le site des anciens locaux d’EDF. Et ce, sans vote au conseil municipal. Une décision, non sans conséquences, qui va pénaliser durablement la culture aux Sables d’Olonne. Première conséquence : un risque de retard important. Plusieurs familles sablaises […]