Logo 16-9 Blanc

Visite des cuisines centrales et des restaurants scolaires de la ville

CP - Agriculture

Lundi 11 mars, à notre demande, nous avons visité les cuisines centrales et les restaurants scolaires de la ville.

Premier enseignement : la ville est très bien dotée. Deux cuisines centrales fournissent l’ensemble des écoles et centre de loisirs des Sables d’Olonne. Soit 2 000 repas par jour. Équipées comme une usine, le matériel et l’hygiène sont d’excellentes qualités.

Deuxième enseignement : la fabrication et le service d’un repas coûte 8,50 euros à la collectivité. Une famille paie ce repas à la cantine seulement 3,21 euros. La différence est prise en charge par le contribuable. C’est un véritable service public.

Seul bémol : la qualité des produits lié l’absence de circuits courts. Malgré la qualité de ces équipements, la ville, via une commande publique contraignante, multiplie les fournisseurs extérieurs à l’agglomération. Par exemple, les enfants mangent peu de poissons issus de notre criée.

Une raison supplémentaire d’intégrer une ceinture maraîchère au plan forêt ?

 

Anthony Bourget

Lundi 11 mars, à notre demande, nous avons visité les cuisines centrales et les restaurants scolaires de la ville. Premier enseignement : la ville est très bien dotée. Deux cuisines centrales fournissent l’ensemble des écoles et centre de loisirs des Sables d’Olonne. Soit 2 000 repas par jour. Équipées comme une usine, le matériel et […]